schème


schème

schème [ ʃɛm ] n. m.
• 1800; « figure de style » 1586; de schéma
1Philos. Chez Kant, Représentation qui est l'intermédiaire entre les phénomènes perçus par les sens et les catégories de l'entendement. Schème transcendantal. concept. Schème moteur (chez Bergson) :ensemble d'images ou de sensations kinesthésiques.
2(1813) Didact. Structure ou mouvement d'ensemble d'un objet, d'un processus. forme, structure . « Le schème est une forme de mouvement intérieur, et non pas la représentation d'une forme » (A. Burloud). Psychol. Structure d'une conduite opératoire. Schèmes d'action, de l'intelligence.
Arts Forme ou ensemble de formes qui fait le style (d'un artiste, d'une époque). Le peintre plie la réalité à ses schèmes.

schème nom masculin (latin schema, -atis) Ensemble de concepts permettant de se faire une image de la réalité en résumant les éléments disparates de cette réalité à l'aide d'instruments fournis par la raison. Selon J. Piaget, régularité construite par tâtonnement dans l'action du sujet et qui peut être généralisée à d'autres situations. Forme ou ensemble de formes artistiques. ● schème (expressions) nom masculin (latin schema, -atis) Schème moteur, ensemble d'images ou de sensations kinesthésiques. Schème romanesque, élément narratif, prédicatif, dramatique reçu, constitué et utilisé par le romancier pour stabiliser son récit et maîtriser les effets latéraux, connotatifs, de l'œuvre. Schème transcendantal, chez Kant, ensemble de données de l'expérience, représentées par l'imagination et pour autant qu'elles sont susceptibles de recevoir une catégorie de l'entendement.

schème
n. m.
d1./d PHILO Chez Kant, représentation qui assure un rôle d'intermédiaire entre les catégories de l'entendement et les phénomènes sensibles. Le schème pur de la quantité est le nombre.
d2./d Didac. Disposition, forme, structure.

⇒SCHÈME, subst. masc.
A. — Vieilli. Synon. de schéma.
1. Synon. de schéma (v. ce mot A 2). [L'écriture] consista d'abord en des schèmes ou dessins grossiers (D'INDY, Compos. mus., t. 1, 1897-1900, p. 48).
2. Synon. de schéma (v. ce mot A 3). Le clappement d'un moulin à eau, le ronron d'un métier à filer, inspirent des schèmes rythmo-mélodiques (SCHAEFFNER, Orig. instrum. mus., 1936, p. 97).
3. Synon. de schéma (v. ce mot B 2). Il m'a demandé comment je concevais l'entretien: je lui ai tracé un schème qui était ce qu'il fallait — qui me serait bien utile aujourd'hui, si je le pouvais reconstituer (DU BOS, Journal, 1926, p. 67):
1. Je voudrais faire pour toi une sorte d'exposé plus lucide que, dans mes écrits fragmentaires et dans nos conversations forcément défectueuses, il ne fut. Si tu consentais à ce trafic, je pourrais t'envoyer ce schème qu'il me serait d'ailleurs utile d'être obligé de faire.
VALÉRY, Corresp. [avec Fourment], 1897, p. 141.
B. — Spécialement
1. PHILOS., SC. HUM.
a) [Chez Kant] Schème (transcendantal). ,,Représentation qui est intermédiaire entre les phénomènes perçus par les sens et les catégories de l'entendement`` (LEIF 1974). On connaît la formule que Kant a donnée du nombre, ou plutôt (...) de la catégorie dont le nombre est le schème:unité, pluralité, totalité (HAMELIN, Élém. princ. représ., 1907, p. 42).
b) Type, principe ou catégorie conçus dans l'abstrait, dont relève quelque chose; principe général d'organisation. Dans les écritures qui sont apparues en Mésopotamie, et que l'on appelle cunéiformes à cause de l'aspect extérieur qui caractérise leurs variétés les plus importantes, et qui résulte de l'évolution des pictogrammes archaïques et des schèmes linéaires ultérieurs (A. ALARCOS LLORACH ds Langage, 1968, p. 531):
2. ... la notion que nous avons d'un phénomène qui consiste dans des mouvements ou des combinaisons de mouvements n'est jamais vraie (ou conforme à la réalité extérieure) que dans un sens relatif, quoiqu'elle puisse tendre d'autant plus vers la réalité absolue que nous nous élevons davantage dans la hiérarchie des systèmes: exemple net et décisif, sorte de schème [it. ds le texte] bien propre à faire comprendre comment nous pouvons avoir des notions dégagées de toute cause interne d'erreur ou d'illusion...
COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 602.
[Avec compl. déterminatif] Partout et toujours le vrai symbole de la nature est le cercle, parce qu'il est le schème du retour (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 61). Le schème de résurrection est de beaucoup le plus important (Philos., Relig., 1957, p. 38-11).
LINGUISTIQUE
♦ Synon. de pattern. Le langage, avec ses schèmes verbaux, grammaticaux, syntaxiques, institue une continuité et une symbolisation mutuelle entre le sens de ma pensée, le sens de ma parole, le sens de mon action. C'est en effet entre les structures, entre les schèmes qui opèrent à ces différents niveaux que la similitude s'institue (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 276).
Schème de phrase. ,,Type de phrase défini par les règles de combinaisons de ses constituants`` (Ling. 1972).
[À propos d'une création artist.] Dans le Mariage de Roland, Victor Hugo a eu d'abord devant les yeux ce schème d'un combat qui cesse non faute de combattants, mais parce qu'aucun des combattants ne peut vaincre l'autre (THIBAUDET, Réflex. crit., 1936, p. 109). Lorsqu'il [l'artiste] a conquis, successivement ou alternativement, sa couleur, son dessin et sa matière; lorsque ce qui fut un schème est devenu un style, apparaît une nouvelle signification picturale du monde, que le peintre en vieillissant, modifiera encore et approfondira (MALRAUX, Voix sil., 1951, p. 343).
2. PSYCHOLOGIE
♦ ,,Forme générale ayant non seulement une organisation interne mais une action organisatrice et structurante`` (MUCCH. Psychol. 1969). Schème de l'instinct; schème de pensée; schème perceptif. Des araignées traitées avec des drogues neurotropes tissent des toiles selon le schème spécifique, même lorsque les fonctions de filer sont perturbées (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 693). Au niveau sensori-moteur l'affectivité même interindividuelle est liée comme les structures cognitives, au présent perceptif, avec constitution progressive et synchronique de l'« objet » affectif et du schème cognitif de l'objet permanent (Traité sociol., 1968, p. 236).
♦ ,,En Psychologie génétique, ce qui, dans une action, est transposable dans les mêmes situations ou généralisable en des situations analogues (J. Piaget)`` (PIÉRON 1973). En six mois, expliqua Piaget, l'intelligence progresse, les enfants acquièrent de nouveaux « schèmes opératoires » qui restructurent leurs souvenirs (Réalités, août 1967, p. 66, col. 2).
Prononc. et Orth.:[]. V. schéma. Étymol. et Hist. 1. 1587 « figure de style » (RONSARD, La Franciade, Au lecteur apprentif ds Œuvres compl., éd. G. Cohen, t. II, p. 1015); 1972 schème de phrase (Ling.); 2. 1800 « chez Kant représentation qui est intermédiaire entre les phénomènes perçus par les sens et les catégories de l'entendement » (BOISTE); 3. 1813 « structure d'ensemble d'une reproduction, d'un processus » (GATTEL); 4. 1890 « description, représentation mentale réduite aux traits essentiels d'un objet ou d'un processus » (RENAN, Avenir sc., p. 179). Empr. au lat. schema, -atis (v. schéma). Fréq. abs. littér.:84. Bbg. COLOMB. 1952/53, p. 477-478. — QUEM. DDL t. 27.

schème [ʃɛm] n. m.
ÉTYM. 1800; « figure de style », 1586; → Enrichir, cit. 10, Ronsard; de schéma.
1 Philos. Chez Kant, Représentation qui est l'intermédiaire entre les phénomènes perçus par les sens et les catégories de l'entendement. || Schème transcendantal. || Le schème et le concept.
Schème moteur (chez Bergson) : ensemble d'images ou de sensations kinesthésiques.
2 (Fin XIXe). Structure ou mouvement d'ensemble (d'un objet, d'un processus). Forme, structure. || Schème d'un objet dans la mémoire.
1 Ainsi décantés, réduits à des schèmes bien nets, les événements s'enchaînaient avec une logique impressionnante.
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 258.
2 L'intérêt du schème proposé — en réalité un résumé volontairement abstrait de nombreuses études concrètes — c'est de nous montrer la structure comme une réciprocité complexe de créances et de dettes.
Sartre, Critique de la raison dialectique, t. I, p. 488.
3 Le schème est une forme de mouvement intérieur, et non pas la représentation d'une forme.
A. Burloud, Psychologie des tendances, p. 223, in Foulquié, Dict. de la langue philosophique, art. Schème.
Psychol. Structure d'une conduite opératoire. || Schèmes d'action, de l'intelligence.
4 L'activité sensori-motrice est avant tout assimilatrice, c'est-à-dire, dans le chaos des impressions qui l'assaillent, le nouveau-né cherche avant tout à conserver et à retrouver celles qui accompagnent le fonctionnement de ses organes. Cet effort de répétition constitue des « schèmes », c'est-à-dire des totalités à la fois motrices et perceptives, qui s'entretiennent donc elles-mêmes par assimilation simultanément reproductrice et récognitive. À ces schèmes, d'abord simplement réflexes (stade I), sont ensuite incorporés une suite indéfinie d'éléments extérieurs, l'assimilation devenant ainsi généralisatrice.
J. Piaget, la Formation du symbole chez l'enfant, p. 87.
Art. Forme ou ensemble de formes qui fait le style (d'un artiste, d'une époque). || Le peintre plie la réalité à ses schèmes.
5 Ses dessins montrent toujours le schème qui le pousse (du Tintoret)
Malraux, les Voix du silence, p. 437.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Scheme — Basisdaten Paradigmen: Multi Paradigma: funktional, prozedural, meta Ersche …   Deutsch Wikipedia

  • scheme — [skiːm] noun [countable] 1. an official plan or arrangement that is intended to help people in some way: • a government training scheme for the unemployed 2. FINANCE an arrangement in which the government or an employer provides financial help to …   Financial and business terms

  • Scheme — Información general Paradigma multi paradigma Apareció en 1975 …   Wikipedia Español

  • Scheme — Семантика: функциональный Тип исполнения: интерп …   Википедия

  • Scheme — Scheme, n. [L. schema a rhetorical figure, a shape, figure, manner, Gr. ?, ?, form, shape, outline, plan, fr. ?, ?, to have or hold, to hold out, sustain, check, stop; cf. Skr. sah to be victorious, to endure, to hold out, AS. sige victory, G.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Scheme — may refer to:* Scheme (programming language), a minimalist, multi paradigm dialect of Lisp * Scheme (mathematics), an important concept in algebraic geometry * Scheme (linguistics), a figure of speech that changes a sentence s structureystematic… …   Wikipedia

  • scheme — n 1: a combination of elements (as statutes or regulations) that are connected, adjusted, and integrated by design: a systematic plan or program an administrative inspection scheme 2: a crafty, unethical, or fraudulent project a scheme to defraud …   Law dictionary

  • scheme — [skēm] n. [L schema < Gr schēma (gen. schēmatos), a form, appearance, plan, akin to schein, echein, to hold, have < IE base * seĝh , to hold, hold fast, conquer > SCHOOL1, Sans sáhas, power, victory, Goth sigis, Ger sieg, victory] 1. a)… …   English World dictionary

  • Scheme — Scheme, v. t. [imp. & p. p. {Schemed}; p. pr. & vb. n. {Scheming}.] To make a scheme of; to plan; to design; to project; to plot. [1913 Webster] That wickedness which schemed, and executed, his destruction. G. Stuart. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Scheme — Scheme, v. i. To form a scheme or schemes. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.